vendredi, avril 07, 2017

Le Camellia japonica 'R.L. Wheeler'



Avant de partir dans les Vosges la semaine dernière, j'avais photographié notre camélia depuis la rue. Lorsque je compare la photo d'alors (samedi 25 mars) et celle que j'ai prise 10 jours après (hier, jeudi 6 avril) je m'aperçois qu'il n'y a pas photo. Le camélia que je trouvais déjà très beau et prometteur couvert de gros boutons, croule à présent littéralement sous les fleurs : les branches sommitales ploient sous leur poids. L'un de nos voisins m'a dit ce matin que plusieurs personnes se sont arrêtées pour le photographier tant il leur avait tapé dans l'oeil. Il est tellement facile d'immortaliser avec un téléphone portable que l'on a à présent toujours sur soi !
Un autre voisin d'en face a ses fenêtres qui donnent sur le camélia et sur le charme pyramidal que nous avons planté en arrivant afin qu'il brise le vent qui venait du Vexin avant que d'autres pavillons et le quartier de la gare ne se mettent entre nous la Normandie et la Manche. Je lui avais demandé si le charme le gênait. Il a répondu que non, au contraire. Aussi nous sommes nous contenté de lui faire faire une taille douce qui respecte sa forme générale tout en l'allégeant face aux vents de tempêtes...

Le Camellia japonica 'R.L. Wheeler' est donné (vendu) pour faire 2 mètres. Le notre est bien plus haut. Il ne déparerait pas en Loire Atlantique ou les camélias sont de vrais petits arbres comme au jardin des Plantes en face de la gare de Nantes ou dans celui de la grand'mère de mon mari à Saint-Brévin-les-Pins.

Pour bien fleurir et prospérer les plantes de terre de bruyère ont besoin d'un sol riche et frais. Je donne à ce massif de l'engrais organique au printemps et je couvre le sol avec les feuilles que je ramasse surtout celle du charme à l'automne. Le problème est toutefois que le charme a donné énormément de fruits qui vont donner autant de petits plants qu'il me faudra enlever avant qu'ils n'envahissent trop la petite planète qu'est mon petit jardin

(Il me faudrait demander à mes autres voisins d'en face Lichun et Xiahui s'ils ont photographié le camélia : ils aiment partager avec leurs familles et amis restés en Chine Continentale et à Taïwan ce qui constitue leur environnement)

10 commentaires:

  1. Magnifique, en effet!
    En somme, il faudrait que tu voies ton camélia en boutons...sur d'autres blogs!

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Lucie 🐈
    Super joli ton camélia.
    Il est immense comparé aux nôtres (deux).
    Notre blanc fait de jolies fleurs qui hélas fanent très vite...
    Bises, passe un beau weekend, A + ⛅️

    RépondreSupprimer
  3. LUCIE BONSOIR et bien il est sublime et toutes ces fleurs
    QUEL BONHEUR *
    je le trouve même immense et toutes ces fleurs j'adore j'adore tout simplement*
    je n'en ai pas chez moi mais quand je partirai si j'ai un jardin ( là j'ai des doutes) j'en aurai un * gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. Il est vraiment magnifique ton camélia. Sûr que je m'arrêterais aussi ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Coucou!
    Je n'y connais pas grand-chose en plantes et en fleurs. J'ai déjà de la peine à m'occuper de mes plantes vertes à la maison. Alors j'admire les personnes qui s'y entendent en jardinage et qui savent soigner leur jardin. Ce qui est ton cas. Il est superbe ton camélia et j'aurais fait aussi une photo si j'avais passé par là.

    Tu sais nous faire partager ton environnement, d'une manière ou d'une autre et tu cultives pour nous des photos magnifiques. Merci ma chère et bon début de semaine. (Il est temps que j'aille dodo moi...)

    RépondreSupprimer
  6. Certainement parce que ce sont les plus nombreux en Finistère, je n’aime pas les camélias rouges (ni les blancs), je leur préfère les roses, très rares ici.

    Le mien est donc rose avec parfois le bord des pétales ourlé de parme ou de presque rouge. Je ne m’en occupe pas, il pousse et il fleurit et tout le monde semble se comporter comme moi.

    Je l’avais acheté en Beauce il y a plus de 20 ans et il mesurait une vingtaine de centimètres. Comme tout crève ici, je ne voulais pas mettre cher dans une plante.
    Aujourd’hui et sans soins, il dépasse le toit de la maison.

    Ce qui me gêne dans les camélias, c’est que pratiquement toutes leurs fleurs tombent en même temps et que le sol semble rouillé par ce tapi de fleurs fanées.

    Je garde le mien mais je n’en planterai aucun autre.

    RépondreSupprimer
  7. Je comprends ta fierté ! Tes photos rendent bien ce bouquet géant. J'ai photographiée le cerisier de ma voisine et les tulipes de mon voisin. Je leur tire une photo souvenir. Par temps de pluie, les gouttes de mon prunus reflètent la maison de l'autre voisin...Avec un appareil photo, il y a toujours à faire au printemps :-)

    RépondreSupprimer
  8. Boa tarde, lidas camélias, já tenho encontrado as mesmas, mas não sabia que eram camélias, tinha outra ideia sobre as camélias, as fotos são lindas e perfeitas com lindos detalhes.
    Votos de Páscoa repleta de alegria! Feliz Páscoa!
    AG

    RépondreSupprimer
  9. Il en magnifique ! Tu devrais demander des droits d'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. PETIT BONSOIR ICI CE SOIR ET j'espère que tu profites encore de tes belles fleurs
    je t'embrasse fort LUCIE

    RépondreSupprimer