vendredi, avril 07, 2017

Le Camellia japonica 'R.L. Wheeler'



Avant de partir dans les Vosges la semaine dernière, j'avais photographié notre camélia depuis la rue. Lorsque je compare la photo d'alors (samedi 25 mars) et celle que j'ai prise 10 jours après (hier, jeudi 6 avril) je m'aperçois qu'il n'y a pas photo. Le camélia que je trouvais déjà très beau et prometteur couvert de gros boutons, croule à présent littéralement sous les fleurs : les branches sommitales ploient sous leur poids. L'un de nos voisins m'a dit ce matin que plusieurs personnes se sont arrêtées pour le photographier tant il leur avait tapé dans l'oeil. Il est tellement facile d'immortaliser avec un téléphone portable que l'on a à présent toujours sur soi !
Un autre voisin d'en face a ses fenêtres qui donnent sur le camélia et sur le charme pyramidal que nous avons planté en arrivant afin qu'il brise le vent qui venait du Vexin avant que d'autres pavillons et le quartier de la gare ne se mettent entre nous la Normandie et la Manche. Je lui avais demandé si le charme le gênait. Il a répondu que non, au contraire. Aussi nous sommes nous contenté de lui faire faire une taille douce qui respecte sa forme générale tout en l'allégeant face aux vents de tempêtes...

Le Camellia japonica 'R.L. Wheeler' est donné (vendu) pour faire 2 mètres. Le notre est bien plus haut. Il ne déparerait pas en Loire Atlantique ou les camélias sont de vrais petits arbres comme au jardin des Plantes en face de la gare de Nantes ou dans celui de la grand'mère de mon mari à Saint-Brévin-les-Pins.

Pour bien fleurir et prospérer les plantes de terre de bruyère ont besoin d'un sol riche et frais. Je donne à ce massif de l'engrais organique au printemps et je couvre le sol avec les feuilles que je ramasse surtout celle du charme à l'automne. Le problème est toutefois que le charme a donné énormément de fruits qui vont donner autant de petits plants qu'il me faudra enlever avant qu'ils n'envahissent trop la petite planète qu'est mon petit jardin

(Il me faudrait demander à mes autres voisins d'en face Lichun et Xiahui s'ils ont photographié le camélia : ils aiment partager avec leurs familles et amis restés en Chine Continentale et à Taïwan ce qui constitue leur environnement)

vendredi, mars 31, 2017

L'Éveil - Awakening



En ce moment (photos prises mardi 28 mars au matin) les primevères de notre jardin ont du mal à cacher leur joie...

lundi, février 27, 2017

La Crème des Chats - the sweetest Cat



Le jeune Rocket est devenu un beau matou de 10 mois. Il a bien forci tout en restant mignon, tolérant, sociable, peu exigeant sur son confort à condition d'avoir toujours croquettes, pâté et eau à sa libre disposition. Il aime passer ses journées et ses nuits dehors par tous les temps et toutes les températures. Mais lorsqu'il est à l'intérieur de la maison il apprécie être allongé au coin du poèle, sur une marche d'escalier, sur la paille d'une chaise, tous endroits peu moelleux.
Dans la voiture, vendredi dernier matin, j'ai écouté par bribes en me rendant au marché au bord de l'eau de Conflans-Sainte-Honorine l'émission "Grand bien vous fasse" intitulée "Comment les chats peuvent nous aider à mieux vivre ?" dont ICI est le podcast. Lorsque notre fille a décidé d'adopter un chat, j'avais quelques doutes car elle y est sévèrement allergique. Elle travaille, part en week-ends ou en vacances. Heureusement, Rocket est très indépendant. Il disparaît mais dès que le volet s'ouvre il est derrière. Grand amateur de câlins, il fait beaucoup de bien aux filles. Surtout, il apaise la grande qui abuse de ronron thérapie.