vendredi, mars 31, 2017

L'Éveil - Awakening



En ce moment (photos prises mardi 28 mars au matin) les primevères de notre jardin ont du mal à cacher leur joie...

10 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    C'est le printemps tu as ouvert ton jardin!
    Il n'y a aucun espace inoccupé.
    Bises, passe un bon weekend, A + 🌷 🌹 🥀 🌻 🌼

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour toutes tes recherches.
    Voici le lien d’où j'ai copié l’extrait:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/O_Captain!_My_Captain!

    Bises bon weekend....

    RépondreSupprimer
  3. Elles sont devenues envahissantes, comme dans notre jardin, mais qui s'en plaindrait?
    La photo 1 est amusante, avec cette petite boule blanche qui lêve la tête pour existet et se faire remarquer.

    RépondreSupprimer
  4. Un chemin photographique qui nous amène à tes joyeuses primevères illuminées de jaune comme ma branche de prunus :-)

    RépondreSupprimer
  5. Va savoir, peut être qu'un jour nous aurons l'occasion de nous saluer "pour de vrai". Toujours très compliqué dans un laps de temps court. Il faut une bonne organisation et du temps pour cela. Il nous est arrivé de rencontrer deux couples de blogueurs en visite en Alsace et avons rendu visite en Dordogne à une autre amie du net. Ce furent à chaque fois d'intéressantes et amicales journées. Mais nous avons tous tellement de choses à faire....

    RépondreSupprimer
  6. Le livre de François Cheng tente de répondre à cette question que nous nous posons probablement tous un jour : Pourquoi la beauté existe ? Pourquoi nous bouleverse t-elle ? Sa façon de répondre me convient totalement :-)

    Le poème de Paul Fort rend compte d'une vie et d'un bonheur fugace. Dramatiquement fugaces en temps de guerre.

    RépondreSupprimer
  7. Quand je vois de telles tableaux, j'ai honte de notre jardin entretenu mais bien nu de fleurs et d'autres choses, je dois me prendre par la peau du cou pour l'année prochaine.
    P.S.François Cheng: j'aime beaucoup. La beauté nous rend meilleurs...

    RépondreSupprimer
  8. J’adore cette époque de l’année où le moindre jardin (pas trop civilisé quand-même) prend des airs de tableau impressionniste...

    RépondreSupprimer
  9. Elles sont comme nous, les fleurs, elles sont contentes de revoir le jour !

    RépondreSupprimer
  10. Nous aussi on est heureux de les voir !!
    Bonne soirée, Bon week end

    RépondreSupprimer