vendredi, septembre 01, 2017

Lépidoptères, Crucifère, Hémiptère etc



Difficile d'identifier ces petits papillons bleus avec précision mais il semble bien que celui-ci soit un Azuré commun (Polyommatus icarus) ou Azuré de la Bugrane - et c'est un mâle. Il virevoltait (le 08.07.2017) sur la vaste pelouse derrière la mairie d'un village dans les Vosges près d'Epinal où se prenaient des photos de groupe lors du mariage d'un neveu. C'était le premier mariage depuis deux ans aussi le maire avait-il pris tout son temps pour officier... Le père de la mariée est conseiller municipal mais le maire avait fait doublon : nous avons eu droit à deux fois la cérémonie !
En faisant des recherches pour les messages de blog on en apprend des choses (que l'on s'empresse d'oublier c'est pourquoi les consigner est utile) ! La chenille de l'Azuré commun s'arrange pour se faire chouchouter par des fourmis (voir ICI). Elle dévore quelques larves et en échange leur offre une sorte de miellat. C'est pourquoi lorsqu'il faut déplacer une espèce moins commune en vue de construire une autoroute par exemple il est difficile de capturer puis relâcher les petits papillons dans un endroit qui héberge suffisamment de colonies de fourmis compatibles.



Ce citron mâle se gavait du nectar de l'arbre à papillons [Buddleia de David (Buddleja davidii)] le 27.07.2017 dans la Drôme.



Il y a deux ans, le 18.07.2015, nous étions à Cergy et j'ai photographié ce petit couple sur notre Phlox paniculé.



Parce que Daniel a montré une punaise ornée je me sens obligée de montrer celle que j'ai repérée le 02.07.2017 à Oingt, splendide village du Pays des pierres dorées dans le Rhône. Pour l'identifier cela n'a pas été très difficile, j'ai fait "punaise" et "jaune" puis "noire" et je suis tombée sur la Punaise ornée du chou (Eurydema ornata). Ensuite il m'a suffi de chercher un peu pour trouver que les magnifiques siliques brunes sur laquelle elle était posée appartenaient au Pastel des teinturiers (Isatis tinctoria). Une crucifère donc (voir ICI).

13 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    C'est l’époque du jardinage!
    Merci de me citer...
    Bien que je sois bien fourni en documentation sur les plantes est les insectes (tu en es en parie responsable il me semble!) difficile de trouver les bonnes informations au moment précis où nous en avons besoin.
    je m'efforce de photographier toutes les petites bestioles qui veulent bien prendre la pause pour moi, je trouve que cette année et ne sont pas pléthores.
    Bises bon weekend, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce qu'on ne trouve pas ce qu'on veut quand on veut qu'il faut garder ses photos "sous le coude" car à un moment cela se décante et tout s'éclaire.

      Supprimer
    2. C'est surtout l'époque du nettoyage dans le jardin, j'essaie de rendre les choses un peu plus claires du coté das haies, des fleurs fanées etc

      Supprimer
  2. J'admire tes connaissances -idem pour Daniel.

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Oui, deux fois l'échange des consentements... Et à l'église cela n'a pas mieux valu, c'était long, c'était long !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Ah ! Le bleu pastel vient des feuilles broyées
      ;-)

      Supprimer
  5. Coucou Marguerite. Comme je suis une pive pour les photos d'insectes et de papillons, je viens les admirer chez les autres. Et il faut dire que vous nous gâtez avec Daniel, même si je ne suis pas très fan... des punaises. ;-)

    Je vois plein de papillons quand je marche en montagne mais je n'ai pas le temps de les poursuivre. Et si je m'arrête et que je dégaine mon appareil, ils se font un malin plaisir pour s'en aller très vite et aller se poser à quelques centimètres de là. ;-)

    Alors je leur tire la langue. Et ils me font un bras d'honneur et on en reste là. Les tiens sont plus sympas, ils prennent la pose. J'ai toujours su que tu savais murmurer à l'oreille des insectes. ;-)
    Je t'embrasse et te souhaite une belle journée.

    RépondreSupprimer
  6. Murmures à la mairie, à l'église et dans les jardins... on ne peut que te suivre le long de ce billet coloré à souhait.
    Un mal fou à reconnaître certains insectes... il me faudra passer par la bibliothèque qui aura, oserais-je espérer, réponses à mes interrogations. Une punaise, deux papillons et un autre petit insecte résistent pour l'instant à mes investigations sur internet. Cet été je me suis concentrée à qui venait visiter nos marguerites à coeur noir: ce fut et c'est encore jusqu'à jeudi bien amusant. Certains, comme le sphinx colibri et je comprends aisément pourquoi, les dédaignent et j'en suis légèrement frustrée. J'ai raté hier un flambant qui m'a narguée alors que j'étais sur mon portable... par contre le bombyle est revenu pour prendre la pause. Il me faudra faire un diaporama.
    Quelle aventure avec les fourmis! C'est fou ce que la vie est compliquée quand on se penche dessus, que cela soit la notre ou celle des autres...

    RépondreSupprimer
  7. Coup de coeur pour ta punaise ornée du chou.

    RépondreSupprimer
  8. Coup de coeur tout particulier pour la troisième photo, celle de gauche, on dirait une fleur supplémentaire et au charme étrange poussée sur ton joli Phlox paniculé ♥
    Pas facile à photographier les papillons ! Bravo pour tes photos et ton billet bien documenté comme toujours !
    Bises pour une bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  9. Adorable ! le couple de "citrons".
    C'est comme pour les fruits, il y a le jaune et le vert ;-)

    Quoique dans des couleurs différentes, le "costume de la punaise me fait penser à celui des gendarmes.

    Dans une réponse à ton dernier écho au grenier, je t'indique les liens vers trois vidéos qui illustrent plus ou moins tes remarques.. et les miennes.

    RépondreSupprimer