mardi, mai 10, 2016

Un Air de Famille - Family Relations



Violettes et Pensées appartiennent à la même famille, celle des Violacées. La pensée des Vosges (Viola lutea) ressemble fort à la violette que j'ai acclimatée en notre jardin à partir de quelques pieds maigrichons en provenance du jardin de ma grand'mère à Épinal... dans les Vosges. Elle se plait tant qu'elle a essaimé partout en petite touffes ou en gros coussins (grâce à la collaboration intéressée des fourmis).
Violettes et pensées ont toutes deux cinq pétales. Pour les différencier, il suffit de savoir que la violette en a trois dirigées vers le bas, la pensée une seulement....
Il est plus difficile de dire la variété de ma violette. Elle est inodore. Elle se dresse mais n'est pas poilue. Son éperon est de la même couleur que les pétales qui sont, ainsi que les feuilles, bien arrondies. Elle fait des stolons... Tant pis, il suffit de savoir que si elle ne sent rien elle est tout de même bien jolie...

10 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Retour à la nature!
    Une pensée pour les violettes...
    Passe une bonne semaine.
    A + ☼ ☼ ☼

    RépondreSupprimer
  2. Coucou,
    J'aime beaucoup les violettes, elles sont si belles et c'est la fleur préféré de mon Papa ♡

    Gros bisous

    Manon

    RépondreSupprimer
  3. Les violettes attirent beaucoup plus mon attention maintenant que par le passé. Celle-ci est fort jolie. Pour le parfum qu'importe, tu pourras toujours passer à Toulouse l'année prochaine vers la mi-novembre ou plus tard ou bien passer dans certains magasins qui vendent des cristaux parfumés en sachets (la honte).

    RépondreSupprimer
  4. un ciuffo di primavera, di quella vera perché le violette sono le prima dopo i bucanevi che si trovano sui miei monti nelle coste più esposte al sole. Bella la foto e grazie della visita da me. Un tempo facevo mazzolini di violetta per la mamma che le teneva in un piccolo vasetto sul comodino in camera. Dolci ricordi

    RépondreSupprimer
  5. On va bientôt retrouver les pensées des Vosges ... j'aime les deux, violettes et pensées !
    Gros bisous, bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. Botanique et poésie , c'est tout Lucie !

    RépondreSupprimer
  7. Petite fleur humble qui faut savoir trouver malgré sa petite taille. Même sans parfum elle enchante par sa simplicité et sa belle teinte !
    Belle semaine printanière, Lucie !

    RépondreSupprimer
  8. Parfaitement ! elles sont ravissantes tes violettes, Cergie Lucie Marguerite.

    À propos de violettes, je me rappelle de celles qui poussaient en très petit nombre dans le jardin de mon enfance. Il y en avait au fond du jardin, sous les fusains. Et sans doute aussi au pied du mur de la maison voisine, à l'abri du soleil, près les pervenches qui, elles, étaient bien plus nombreuses.

    Toutefois, c'est la taille imposante et le mauve pâle des violettes de Parme (?), découvertes avec étonnement dans le jardin d'une maison d'Entraigues-sur-la-Sorgue lors d'une promenade scolaire du pensionnat, qui a le plus durablement impressionné ma mémoire.

    RépondreSupprimer
  9. J'aime l'odeur quand même!!

    RépondreSupprimer
  10. C'est curieux mais j'en ai deux ou trois seulement qui se battent en duel.

    RépondreSupprimer