jeudi, janvier 28, 2016

Avant le gel - Before the Frost


Il y a belle lurette que je n'avais vu la palombe. Les hivers précédents, elle venait souvent dans notre jardin, même en période de gel. A la belle saison elle le fréquente en couple. Ce matin, en rentrant "du pain", j'ai eu le plaisir de la découvrir posée sur le chapeau de notre cheminée. A l'intérieur de la maison, son roucoulement semblait venir de l'âtre et du salon, descendant, comme le père Noël, par le conduit. Peut-être appelait-elle son(a) compagnon(e) ? Il est possible que les oiseaux n'aient pas attendu la Saint Joseph, jour de mariage pour se conter fleurette...
Avant Noël déjà il a fait si doux que les plantes s'y sont trompé. Les pâquerettes bien entendu et les primevères acaule aussi ont égayé pelouse et parterres. Avant Noël j'ai été fort occupée, j'ai bien remarqué les bergenias et les bourraches, éblouissants de fraîcheur mais ne les ai photographiés que les fêtes passées, c'est-à dire début janvier. Le camélia est d'ailleurs ma première photo de l'année. Il y avait du vent à décorner les boeufs, je n'ai fait qu'une prise.
Le bergenia est un peu défraîchi, la bourrache pas très nette... Depuis, la fleur de camélia est tombée ce qui est logique car les camélias comme les roses ne durent guère. Et la morsure du gel a couché les hampes des téméraires...

14 commentaires:

  1. LUCIE BONJOUR
    ************
    et bien je ne sors pas trop donc je ne peux pas trop profiter des fleurs*
    J'adore le camélia c'est une fleur si douce et j'aime beaucoup sa forme.
    Il y avait du vent à décorner les boeufs j'aime beaucoup ton expression*
    le vent je ne l'aime pas beaucoup et quand il souffle trop fort les fleurs souffrent tant*
    merci pour tes superbes photos ça fait un bien fou tu sais de pouvoir observer des fleurs gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Coucou,
    Tes fleurs sont si belles et font du bien à regarder durant cette période de l'année. Ici la neige les as toutes recouvertes, il me tarde de voir arriver le printemps..

    Je t'embrasse

    Manon

    RépondreSupprimer
  3. Mon regard est resté accroché à ta fleur de camélia. J'en ai planté un en automne et quand il a fait - 7 j'ai eu peur pour lui. Surtout qu'il avait des boutons. J'ai regardé sur internet, il parait qu'il résiste aux basses températures. J'ai juste paillé la terre en dessous. Pour le moment il a l'air en forme. S'il fleurit je te montrerai, je ne sais plus la couleur :-)
    J'ai discuté hier avec un voisin apiculteur. Il craint pour ses abeilles, il fait trop chaud pour la saison...

    RépondreSupprimer
  4. Pour en revenir à la vague et à la mer et "à ce qui résiste à l'oubli"...Tout dépend où tu as grandi, quelles images premières se sont imprégnées en toi je pense...
    Mais comme tu le dis, la mer renvoi aussi "à l'origine du monde". Il y a probablement un écho en nous dont nous n'avons pas conscience. Et puis, si tu écris mer en ajoutant un "e" tu n'es, de toute façon, pas loin de ta propre origine :-)

    Merci pour l'extrait de "La clarinette". J'ai pu en lire un autre, grâce à ton lien.
    Lire avant de dormir est bien la plus douce des habitudes, la plus intime, un retour à soi grâce à la pensée et aux mots d'un autre.

    RépondreSupprimer
  5. Je mettrais volontiers ce camélia à la boutonnière de ma jaquette!

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Lucie.
    Tu à ré-ouvert ton jardin pour notre plus grand plaisir.
    Il est très beau ton Camélia, je l'ai sans doute déjà dit nous en avons planté un blanc Péoniforme (info pour ton pro des plantes) à l'automne, il vient de nous gratifier d'une jolie fleur, je la publierais lundi...
    Tes fleurs secondaires ne sont pas mal non plus vue la saison.
    Bisous, A + ☼ ♣ ☼

    RépondreSupprimer
  7. On sent, à te lire ( et à voir tes belles photos) que tes fleurs sont tes amies.
    Je parie que tu leur parles .

    RépondreSupprimer
  8. Que c'est joli ! J'aime ces photos de fleurs !

    RépondreSupprimer
  9. Un hiver bizarre ... ici nous avons eu une petite semaine de gel, et maintenant à nouveau des températures très douces !
    Bizzz, bon week end

    RépondreSupprimer
  10. Boa tarde, as fotos são lindíssimas com qualidade, as mesmas mostram os detalhes que são sempre interessantes.
    AG

    RépondreSupprimer
  11. Preciosas fotos. ¿Qué tal estás? Imagino que en pleno proceso depurativo cargado de buenas intenciones típico de primeros de año: que si el gimnasio, que si dejar de fumar, que si la dieta depurativa (hoy os traigo una receta sana, sanísima y algunas recomendaciones) elracodeldetall.blogspot. como

    RépondreSupprimer
  12. Tu as de la chance de pouvoir mettre un pied dans ton jardin. Ici les canards sauvages s'entraînent sur les mares des prés inondés. Mais au moins cette année, les oiseaux du ciel sont revenus et comme je ne peux pas sortir, je passe une partie de mes journées à les observer.

    L'an passé j'avais émis l’hypothèse qu'ils ne venaient plus à la maison parce qu'ils allaient se nourrir chez les cochons libres du voisin. Je pense que j'avais raison parce qu'il n'y a plus de porcs dehors (les pauvres s'enfonçaient dans la boue jusqu'au groin).

    Ces gorets "bio" ne sont alimentés qu'avec des céréales broyées qu'ils s'empressent de virer de leurs mangeoires dès qu'ils sont servis, une aubaine pour les petits du ciel.

    J'espère que le voisin va vite trouver des terres pour m'en débarrasser définitivement.

    Les camélias rouges sont totalement fleuris en ville mais dans mon jardin, le rose pâle prend son temps. Finalement, je n'aime pas trop les camélias, leurs fleurs "rouillent" très rapidement et elles jonchent salement les sols. Sur les trottoirs des cités, c'est la glissade assurée.

    Jamais contente...

    RépondreSupprimer
  13. Camélia et bourrache ensemble c'est assez rare ! Magnifiques fleurs qui nous font aimer le vie !

    RépondreSupprimer
  14. Oui, cette fleur de camélia est irrésistiblement belle. Merci de ce partage. Belle journée à toi,
    Amitiés.
    Roger

    RépondreSupprimer