dimanche, février 26, 2012

Grand froid - a raw winter's day

Prises le 02 février 2012

Hier matin, c’est un "coucou-cou" lointain et sporadique qui m’a éveillée. Lorsque j’ai ouvert les volets de la porte-fenêtre de la cuisine, j’ai entendu, tout près, juste un roulement sourd de gorge. Je ne sais pas faire la différence entre un chant de coucou ou celui d’une palombe finalement, je veux bien croire que ce "coucou-cou" annonçait le printemps, comme l’annonçait le chant du merle sur le faite du toit de nos voisins dès le lever du jour mercredi dernier...
Oubliés les jours rudes d'avant la neige où il était si dur d’étancher la soif ! Pourtant, l’iceberg du baril à poissons (vide de tout occupant c’est pourquoi nous ne l’avions pas protégé) a mis longtemps à fondre complètement...
Le couple de palombes sédentaires qui fréquente notre jardin a survécu encore cette fois. Les oiseaux ne comptent pas les printemps qui leur restent à vivre après autant d’hivers et se réjouissent de celui qui leur est promis...


Coucou ton refrain
Sur deux tons tu le ressassas
Printemps à deux sous


-Miss_Yves-

19 commentaires:

Miss_Yves a dit…

Jolie harmonie en gris.

Ton billet et sa deuxième illustration ont une tonalité médiévale: je pense au Roman de Renart, avec ce baril à poissons gelé.

J'ignorais cette ressemblance entre le chant de coucou( à l'honneur dans les airs médiévaux!)et celui de la palombe.

Miss_Yves a dit…

A présent, il y a un coucou (et non plus 0 coucou(s)

Marguerite a dit…

J'ai écouté des vidéos sur le chant du coucou où il ne fait que "coucou"..."coucou".
Je ne me souviens plus du roman de Renard, l'ai-je même lu d'ailleurs ? J'ai lu le "Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède" que j'ai d'ailleurs prêté à la petite voisine.

Fifi a dit…

Belle observation de la vie qui se déroule dans ton jardin ! Le couple de palombes doit sentir ton empathie et cela le fortifie pour traverser les aléas du climat, parfois rude.

Les oiseaux sont un bel exemple pour nous autres quant à leur attention au présent, et à lui seul.

J'aime la dominante bleutée au premier plan de ta première image et au flou à l'arrière qui met en valeur ce bel oiseau !

france a dit…

Cergie bonjour
Je ne serai te dire pour le chant car rien n'est simple entre ces deux oiseaux
mais peut être lui faire un
COUCOU ensuite s'il te répond en COUCOU c'est donc un COUCOU
Pour la palombe je ne connais pas spécialement sa mélodie
je vais donc faire attention la prochaine fois*
Mais les palombes ici sont tj à l'ombre et je ne cherche que le soleil* tes photos sont superbes un peu congelées mais comme tu le dis tout va fondre rapidement
Je t'embrasse

Magali a dit…

Hé oui nous sentons que le printemps va arriver! J'aime beaucoup la photo de Palombe qui cherche à boire. moi j'ai des fois une colonie qui vient sur notre pelouse. je pense que c'est un peu tôt pour l'arrivée des coucous

Lady Jo a dit…

Et oui chez moi aussi coucourou...coucou ;-))
bises et bon dimanche

Daniel a dit…

Pov' palombe dans le bordelais ils les chassent à la passée, au pays Basque ils tendent des filets...
Chantons comme Nana...
Bon dimanche a + :))

-------

Le vent chasse un nuage
Qui fait sa route vers l'infini
La mer parle au rivage
Et je l'écoute et je m'ennuie
Je suis seul à comprendre
La chanson de l'oiseau qui passe
J'attends d'un cœur qui tremble
Celle qui viendra prendre sa place
Cou cou rou cou cou paloma
Cou cou rou cou cou paloma
Dis-moi si l'amour existe
Moi pour qui les jours sont tristes

Cou cou rou cou cou paloma
Cou cou rou cou cou paloma

Aïe aïe aïe aïe paloma
Cou cou rou cou cou paloma
Cou cou rou cou cou
Cou cou rou cou cou paloma

Olivier a dit…

ce matin je me suis fait reveille par des roucoulades de pigeons, c'est marrant je trouve pas ca tres romantique et si ils avaient pu ne pas passer l'hiver j'aurais pas fait la tete, l'annonce du printemps futur, c'est l'annonce des roucoulades du matin,vivement le retour de l'hiver

Fifi a dit…

Je reviens un p'tit coup dans ton jardin et me rends compte que j'ai survolé ta deuxième image trop rapidement. Ne sais plus maintenant laquelle je préfère. Vais je me contredire ? Et ben oui. Tant pis si je me fais traiter de tête de linotte. Bisous enrhubés encore :-((
A distance c'est pas contagieux :-)

La cuisinière toquée a dit…

Faut les plumer avant de les congeler!!!

Chipie a dit…

J'adore !

le Pierrot a dit…

Jolis tes pigeons, c'est bien de les soigner l'hiver...bon après midi.

Suzane Weck a dit…

Sensacionais estas duas fotos.Parabéns por ter aproveitado tão belo momento,grande abraço.

Pastelle a dit…

Deux très belles photos. Et puis tu sembles si proche, ça sent la confiance et la complicité, et ça, c'est encore plus beau.

✿⊰♥⊱ FRANCE ✿⊰♥ a dit…

Je viens te dire bonjour Cergie et je file ranger mes courses
Je t'embrasse

Marc a dit…

Tous bleus de froid!

Miss_Yves a dit…

Coucou ton refrain
Sur deux tons tu le ressassas
Printemps à deux sous

Je me suis acheté un petit carnet avec une jolie couverture: une plume rouge , une lettre cachetée de cire rouge sur fond d'écritures à l'Anglaise(WWW nouvelles images), l'intérieur comprend à droite des lignes, à gauche une page blanche, unie....
...et j'y note mes haïkaï

Marithé a dit…

Ces photos sont superbes et quel travail pour nettoyer le baril à poissons.
Une jolie promenade dans ton jardin.
Bonne journée