lundi, juin 02, 2008

New Mountains (Californie) : les coquelicots rouges *** red poppy


En hommage au Maître...




1


2


3


Laquelle des trois préférez vous ?
Nous avons trouvé, près de Palo Alto,
De rouges coquelicots...

Which one do you prefer ?

21 commentaires:

  1. Coucou roucoucou paloma....
    La trois sans conteste, oui mes voila !!! les goûts et les couleurs !!! comme disait l'autre.
    Bisous à +

    RépondreSupprimer
  2. Non.. Non.. ce n'est pas la "Paloma", c'est la Chanson de Mouloudji :

    Le myosotis, et puis la rose,
    Ce sont des fleurs qui dis'nt quèqu' chose !
    Mais pour aimer les coqu'licots
    Et n'aimer qu'ça... faut être idiot !
    T'as p't'êtr' raison ! seul'ment voilà :
    Quand j't'aurai dit, tu comprendras !
    La premièr' fois que je l'ai vue,
    Elle dormait, à moitié nue
    Dans la lumière de l'été
    Au beau milieu d'un champ de blé.
    Et sous le corsag' blanc,
    Là où battait son cœur,
    Le soleil, gentiment,
    Faisait vivre une fleur :
    Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !
    Comme un p'tit coqu'licot

    ...
    ...
    ...

    RépondreSupprimer
  3. La troisième aussi : on dirait que les coquelicots s'échappent, malgré la barrière, pour aller dans le champ d'à coté.
    Très bien composé : un rectangle sombre et deux triangles délimités par la barrière.

    RépondreSupprimer
  4. Très beau reportage, et qualité des photos. J'aime bien aussi venir me ressourcer avec l'anglais. Thanks. ;o)

    RépondreSupprimer
  5. Je préfère la une, non, la deux, non, la trois, non toutes les trois.
    La une pour son ciel dont je ne me rappelais plus la couleur.
    La deux pour son close-up qui fait qu'on a envie de cueillir des fleurs.
    La trois parce qu'on dirait l'été.
    Les trois pour ce rouge coquelicot.

    RépondreSupprimer
  6. Chère Lucie,
    Tu nous offres là trois beaux tableaux et j’avoue que moi aussi j’ai bien du mal à faire mon choix !
    J’aime beaucoup le no1 avec ses jolies «tâches » rouges qui se détachent sur le fond bleu du ciel. On dirait aussi des papillons qui volent. Ensuite le no3 me donne envie d’aller me rouler ou courir au milieu de ce beau champs bucolique. Le no 2 est une invitation à la cueillette. Le zoom est superbe et éclatant ! Vive le printemps !
    Merci miss Lucie et gros bisous.

    RépondreSupprimer
  7. Daniekl nous fait Olivier et Hpy est contente des couleurs, elle qui ne voit que du gris chez elle.
    Je dirais les 3, mais avec une gtrande préférence pour la 1 à cause du ciel bleu, et une petite préférence pour la 2, car on voit les coquelicots de près et la 3 parce qu'il y a du rouge d'un côté et du vert le l'autre côté de cette jolie barrière.

    RépondreSupprimer
  8. Difficile de choisir !
    Dans la 1, j'aime le contraste entre le rouge vif et le bleu intense, et l'impression de surgissement...de vivacité, de jeunesse!
    Dans la 2, le plan rapproché, un petit air de jardin intime
    Dans la 3, le flou, l'échappée vers les lointains mystérieux ...
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  9. ...peut-être la une, finalement, car l'angle me paraît inhabituel, et les couleurs audacieuses
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  10. Et à pressant le contexte.
    Je me suis fait bluffer, j'imaginais les photo en pleine nature, le photographe comme le peintre montre ce qu'il veut bien faire voir...
    Je préfère dans le contexte, j'aime savoir ou je suis.
    Bisous et amitié au Breton beaucoup de Nantais se considèrent comme breton n’est il pas…

    RépondreSupprimer
  11. Retour sur image:

    Coquelicots en trois actes :

    I-Insolents,se dressent
    II- se laissent cueillir
    III-Vers d'autres lointains
    Miss Yves

    RépondreSupprimer
  12. Tiens! Tu as ajouté l'hommage au maitre.

    RépondreSupprimer
  13. Ce coup-ci, tu as pris un temps d'avance - mais tu étais allé chercher la saison au bout du monde !
    C'est une bonne idée d'avoir mis le tableau. je découvre des choses : la couleur rouge saturée des fleurs (ce WE je me suis énervé à baisser la saturation,tant MES coquelicots me paraissaient trop rouges), le fait qu'il y a très peu de vert (?) tout le bas du tableau étant en couleurs chaudes, sauf le bleu de l'ombrelle; on dirait un paysage d'été. Et les personnages ne projettent pas d'ombre, comme si la lumière venait du sol.
    - et ce toit rouge, au fond, du même rouge violent que les coquelicots !

    RépondreSupprimer
  14. Je les aime toutes, car il y a le rouge des coquelicots, mais j'apprécie moins les voitures, c'est bien de laisser les fleurs pousser le long de la route.

    RépondreSupprimer
  15. je vote aussi pour la trois
    J'aime la ligne de la barrière qui sépare le rouge du vert

    RépondreSupprimer
  16. cela faisait longtemps que je n'etais pas passe dans ton jardin. Bel hommage au maitre.
    Which one do you prefer ? l'hommage au maitre.

    Pour repondre grosso modo, sur ton interrogation sur les photos de concert and co ? en effet je pense qu'il faut pratiquer et tenter plein de chose (en esperant qu'il reste au moins une photo valable pour le blog ;o) ) et apres tu regardes les exif des photos reussis pour voir les parametrages et j'espere aussi qu'il y a l'oeil du photographe quelque part.

    Bon weekend et grosse bise pour Lundi

    RépondreSupprimer
  17. Invitation a la flanerie dans chacune de ces photos meme dans la toile de Monet. L'envie de se fondre dedans.

    Lucie pour les coucous je ne sais pas repondre... mais les "road runners" sont de la large famille des coucous.

    RépondreSupprimer
  18. Dear Petit Loup,

    eye trouble is especially troubling to those who are artists, photographers and avid readers --so get well soon. we need your eye to be healthy.

    xxxooo chedwick

    RépondreSupprimer
  19. Vous avez eu du mal à choisir pour certains, votre choix a été différent les uns des autres. Thérèse a pris tout le lot.
    Quant à Maxime, il a aimé la toile de Monet et l'a analysée avec soin.
    Je note que le meilleur moment pour photographier herbe et coquelicots est celui où il n'y a pas d'ombre. Le soleil est donc vertical. Il est au zénith.
    Pour ma part, j'ai eu du mal également à choisir et cela a été prétexte à les montrer toutes. Le soleil de Californie, comme celui du sud de la France, est très dur.
    Ici, les arbres sont à contre-jour, comme sur la toile de Monet.

    Ched, thank you for your kindness.
    The roses of the next message are for you. I beg your pardon, I cannot remember if they were smelling black rose, or vanilla.
    Today I can say that my eye is perfectly on the road to recovery.
    :o)

    RépondreSupprimer