jeudi, avril 19, 2007

Le rosier rugueux

Le rosier rugueux s'est rappelé à mon attention ce matin. Ce simple rosier des villes donne des parterres drus à bon compte. Il a un parfum primal extraordinaire. J'imagine assez volontiers que c'est le même type de rose simple qui est utilisé pour la gelée ou l'essence en parfumerie
Généreuse, elle héberge des formes de vies animales et végétales dont je n'ai pris conscience qu'en aggrandissant les photos...
Je me souviens d'une promenade en vélo. En général je me coltinais tous les enfants du quartier. Etienne était dans le petit siège en ferraille derrière moi sur le porte bagage. Vincent (5 ans, l'âge d'Annabelle à l'époque) s'est écrié en voyant les fruits bien ronds et bien rouges de rosiers rugueux : "oh les beaux radis !"

This rose is so simple. It is easy to grow and is everywhere in the flowerbeds in the French towns nevertheless its smelling is so strong... I presume it is with that kind of rose that it's usual to do marmelade and perfume. I took this picture today when I went at my butcher's shop. Don't forget to look at the plant louses !

5 commentaires:

Nathalie a dit…

Bonjour jolie Marguerite,

Rosier rugueux, c'est ce que j'ai l'impression d'etre aujourd'hui, puisque j'ai peur de t'avoir griffée. Sans le faire exprès, comme la rose du petit prince, avec son unique épine.

Qu'ai-je pu écrire pour que tu puisses penser que je ne considère pas moi aussi Maxime comme un maître ? Et que je te brocarde quand tu te décris comme l'élève?

Tu sais, je te comprends mille fois quand tu dis que tu as grand bonheur à apprendre de lui ? Moi aussi, je ressens ça, ce bonheur d'images magiques associées à quelques mots qui nous entraînent dans des univers insondés... sinon je ne serais pas aussi fidèle chez lui !

M'as-tu perçue comme ironique ? Je ne l'étais nullement. J'ai bien trop d'admiration pour ce que vous êtes l'un et l'autre. Je pensais que tu le savais, mais comme ça va encore mieux en le disant, je te le redis.

Je disais simplement que quand je vois la platitude de beaucoup de mes photos (et je parle de platitude dans le sens absence de relief, comme s'il y manquait souvent la 3ème dimension) je me rends compte que non seulement j'ai tout à apprendre, mais encore je ne suis même pas au début du chemin qui mène le moine mendiant vers la connaissance....

Si l'humilité doit venir de quelqu'un, c'est bien de moi.

Je t'embrasse

Cergie a dit…

Merci d'être repassée Nathalie. En effet, j'ai eu les pétales un peu froissés par "sauf que moi... "
Je pense que nous avons chacun nos rêves, nos excellences Les tiens ne sont pas les même que les miens. Quelque soit notre niveau on a toujours possibilité de progresser
Je suis très soupe au lait et ça Maxime le sait très bien Que de fois je suis venue râler sur son blog et lui me laisse dire en sachant que ça va passer J'aime mieux une explication que le silence tu en es d'accord je pense, toi qui traverse l'équateur si facilement

San Nakji a dit…

That's a rose? Wow, it looks nothing like the roses I know.. How interesting! I think we call plant louses (as you said) aphids? That's the bug that roses hate!

Marguerite a dit…

It is yes and so simply shaped like wild rose It's possible to eat rose (for you I have my book just near me which is speaking of "fleurs gourmandes". With the fruits of wild rose (dog rose) it's possible to do marmelade It's very difficult to do though. Petals of roses cooked in sugar, that's good too and there are also many others recipes

Princess Haiku a dit…

Gorgeous.