jeudi, mai 04, 2006

Le nid vide-The empty nest


Hier n'était pas une bonne journée. La cafetière a débordé au petit déjeuner et ce n'est jamais de bonne augure.
Et puis depuis la veille, la maison était à moitié vide. Ou à moitié pleine ? Et j'ai commencé à faire la lessive des draps et serviettes qui ont si peu servi. Heureusement, il a fait très beau. L'après-midi, Pierre a tondu la pelouse et bricolé dans le jardin et j'ai retrouvé le moral.
Sur cette photo, on voit la cime de l'exochorda. Cet arbuste n'est pas fréquent et pourtant en floraison il est spectaculaire. Les gens le remarquent: " qu'est ce que cela peut être ?". J'ai mis une photo de fleurs d'exochorda plus bas.
On voit aussi la cime du cerisier fleurs des voisins et leur haie de thuyas que j'exècre. Au 1er plan un rosier ancien Honorine de Braban, que j'ai ramené l'an dernier de la pépinière de Frère Siméon à Autrey dans les Vosges.
En fait, je me suis trompée. Ce n'est pas de nid vide qu'il faut parler, car sur la photo, suspendus au mirabellier cacochyme, se balancent de bruyants locataires.
Yesterday wasn't a good ay. First, the coffee spilled over on the kitchen's floor. And the house is half-empty since sunday evening. I might say half-full, because my two sons are still here.
So I begun to wash the sheets and the towels.
On the photo, you may see the white exochorda. I showed exochorda's flowers in a previous message. Every body notices that shrub when flowering. It is spectacular. The pink flowering cherry tree belongs to the neighbours. I hate their thuja hedge.
Then in the afternoon, my son Pierre (Peter) mowed the grass, he worked a few in the garden and all seemed better.
I've made a mistake. There's no empty nest here, but a full one hanging on the old plum tree.

3 commentaires:

  1. Sorry your yesterday wasn't so good. Unfortunately, we all have days like that from time to time.

    Love the photo. Pretty flowers. And it gives me a fuller picture of your life.

    RépondreSupprimer
  2. C'est quand même pratique un lave linge...
    Mais tu as raison,un bouillot peut se revéler utile dans des temps difficiles...mais ensuite il fallait sortir le linge bouillant,le taper avec un battoir,le rincer à la rivière ou au lavoir et l'étendre sur le pré la nuit sous la lune...
    J'ai vu ça dans la Haute loire dans mes très jeunes années...
    Café renversé le matin...Chagrin!

    RépondreSupprimer
  3. Tim, my life flows such as a quiet river.

    Chamamy,
    "Les temps ont bien changé,
    Ils reviendront peut-être,
    En attendant Cinna ....... par la fenêtre."
    Cette version du Cinna de Corneille me vient de mon père et je préfère épargner tes oreilles.
    Vive la machine à laver !

    RépondreSupprimer