mercredi, juin 03, 2015

Ancolie commune (Aquilegia vulgaris)

Photographiée sur un talus dans les Monts de Tarare (Rhône)

L'ancolie commune n'est pas si commune, puisque c'est une plante magique aux vertus aphrodisiaques. Elle ne devrait donc pas engendrer la mélancolie. Et pourtant... Nous avions une touffe d'ancolies dans une bordure mixte du jardin (avant que ce ne soit la mode, nous avions des bordures mixtes autour des carreaux). Je revois mon père, une fleur à la main, me prévenant de la dangerosité de la belle. Et m'expliquant... quoi !? Je ne m'en souviens plus. C'était une question de morphologie de l'éperon qui la faisait ressembler à ?!. Un carrosse ?! Il me vient une bouffée de mélancolie à la pensée que personne jamais plus ne pourra m'éclairer...

18 commentaires:

  1. Coucou Lucie.
    Voici une fleur que j'aime bien.
    Durant des années nous en avons eu qui fleurissaient, cette année plus qu'un unique pied.
    J'ignorais qu'elle fut magique !
    Bisous, bonne journée.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  2. N'en déplaise â Apollinaire, l'ancolie, selon toi , n'engendre pas la mélancolie...mais la magie!Quoi qu'il en soit, elle est bien jolie, ta photo !

    RépondreSupprimer
  3. Clotilde

    L’anémone et l’ancolie
    Ont poussé dans le jardin
    Où dort la mélancolie
    Entre l’amour et le dédain
    Il y vient aussi nos ombres
    Que la nuit dissipera
    Le soleil qui les rend sombres
    Avec elles disparaîtra
    Les déités des eaux vives
    Laissent couler leurs cheveux
    Passe il faut que tu poursuives
    Cette belle ombre que tu veux
    Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup les Ancolies, nous en avions dans notre jardin mais malheureusement les pucerons l'on emporté...C'est bien dommage! Peut-être je vais me réessayer un jour ♡

    Je t'embrasse

    Manon

    RépondreSupprimer
  5. Elles sont particulièrement difficiles à photographier ces grandes bringues que le moindre souffle fait vaciller :-)

    Tes photos sont superbes !!!

    Tu me rappelles d'aller voir "mon" lieu de promenade où poussent celles que j'ai l'habitude de photographier en espérant que le pré ne soit pas encore fauché.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai passé une journée merveilleuse avec des copines dans ce jardin
    en prenant tout mon temps, mes copines étant très bavardes elles n’avançaient pas trop vite :-)

    RépondreSupprimer
  7. C'est une bonne idée de mettre la date avec ton nom sur la photo. Je crois que je vais te copier dorénavant, si j'y pense :-)

    RépondreSupprimer
  8. BONJOUR j'adore cette fleur sa forme et surtout cette couleur*
    UNE fleur qui dit bonjour tout simplement
    je t'embrasse fort pas beaucoup de temps encore gros bisous

    RépondreSupprimer
  9. Deux images toutes en poésie ! Malgré le fait qu’elles pointent vers le bas, elles ont l’air de protéger leur monde. Ton papa a su te transférer l’amour des fleu...
    Hier j'ai osé cueillir au coin de notre rue et mettre dans un vase champêtre quelques Mauves Sylvestre (j’ai bien sûr été chercher leur nom dans mon guide) en pensant qu’elles se faneraient bien vite. Etonnée je suis aujourd’hui qu’elles continuent a resplendir ainsi, surement pour célébrer les merveilleuses heures d’amitié d’hier soir partagées avec une de mes amies en visite des US.

    RépondreSupprimer
  10. ჱه° ·.
    Passei para uma visita.
    Flores lindas, belas fotos.

    Ótimo restinho de semana
    cheio de saúde e harmonia!

    ⋰˚هჱ
    ╱/ Beijinhos.

    RépondreSupprimer
  11. Ce genre de nostalgie m'arrive souvent .... surtout depuis que mes deux soeurs ainées ne sont plus là !
    J'aime cette ancolie !
    Bisous, bonne soirée

    RépondreSupprimer
  12. Elles sont belles en tout cas!

    RépondreSupprimer
  13. Il me semble t'avoir déjà écrit que j'adorais les ancolies (peut-être à cause de leur nom qui évoque effectivement et irrésistiblement la mélancolie...).
    Elles seraient toxiques à cause de l'acide cyanhydrique que les graines contiennent.
    Mais franchement, ça viendrait à l'idée de qui, d'absorber des graines d'ancolie ? (c'est comme pour les digitales qui abondent ici, personne n'a jamais entendu parler de quelqu'un qui serait mort d'en avoir mangé).

    Cette année, le peu qui me reste de pieds (4 ou 5 de roses, mauves et blanches mas toutes bleues à l'origine) a été dévoré par les limaces. En revanche une bleue (une commune !) qui pousse chaque année dans un petit fossé en face chez moi n'a jamais été aussi belle.

    Comme toi, mon amour pour certaines fleurs, est intimement lié à des chers disparus (ma mère...).
    Il me semble que mes jardins successifs ont toujours tenu davantage compte des sentiments inspirés par ceux de ma jeunesse (enfance) que de la qualité des sols. C'est certainement pourquoi J'ai autant de ratés. Je ne sais pas m'adapter (au fait d'avoir grandi ?).

    J'avais semé des lavatères, des capucines et des clarkias. Si les capucines ont l'air de s'accrocher, la majeure partie des lavatères et l'ensemble des clarkias ont été dévorés par les limaces. Il a fait beau trois ou quatre jours en mai, le reste du temps il a plu et il a vraiment fait très froid.

    RépondreSupprimer
  14. Très joliment photographiées, beaucoup de charme et de délicatesse.

    RépondreSupprimer
  15. C'est magnifique!
    Bon dimanche!
    Photographe Gil Zetbase
    http://www.gilzetbase.com/

    RépondreSupprimer
  16. je viens te dire bonjour ici et ensuite après manger je passe sur ton autre blog*
    Je ne suis pas trop rapide depuis ce matin

    je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  17. Hum! Un bouquet de roses est programmé!
    Je sens d'ici son parfum!

    RépondreSupprimer
  18. Les dernières fleurs bleues ne s'appellent-elles des des ancolies. Si je me rappelle du nom, c'est pour les avoir dessinées à l'école de la petite enfance.

    Les fleurs du haut, nous les faisions craquer entre nos doigts. Nostalgie vivante.

    RépondreSupprimer