vendredi, janvier 20, 2012

Les moutons - sheeps

moutons

Les moutons sont timides et méfiants. S'en occuper est astraignant et répétitif. N'est pas berger ni bergère qui veut, c'est un job de confiance !

Heureux Anniversaire, Claude !!!

15 commentaires:

  1. Elle me fait doublement plaisir cette carte, Marguerite !
    Je vois que mes copines blogeuse pensent à ma vie antérieure.
    Cela me rappelle effectivement des souvenirs.J'aimais bien mes moutons sauf quand il fallait que je casse l'eau gelée de leur abreuvoir.
    Mille merci, Marguerite !
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Il était une bergère,
    Et ron et ron, petit patapon
    Il était une bergère,
    Qui gardait ses moutons ! Ron, ron
    Qui gardait ses moutons.

    Son petit chat la regarde,
    Et ron et ron, petit patapon
    Son petit chat la regarde,
    D'un petit air fripon ! Ron, ron
    D'un petit air fripon.

    Je n'ai rien de mieux à dire que les paroles de cette chanson enfantine.

    A + :))

    RépondreSupprimer
  3. Quelle belle image !

    Bien des travaux sont répétififs dans la vie...Nous avons eu un mouton (années 70),né sur une route nationale et oublié, récupéré par mon père, je m'en suis occupé, nourrit au biberon ,un travail fou ! il était devenu magnifique, il n'a jamais sû qu'il était un mouton !C'était le compagnon de jeux de tous les enfants, je vais vous envoyer une photo .

    Heureux Anniversaire Claude ;-)

    RépondreSupprimer
  4. OUI bonjour et bon
    Anniversaire à CLAUDE
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  5. OUI moi aussi je lui souhaite un beau anniversaire
    je vais partir la voir bisou Cergie

    RépondreSupprimer
  6. Bon anniversaire Claude !!! Un bien beau troupeau gardé par Amande ?

    RépondreSupprimer
  7. C'est l'anniversaire de Claude?

    Je vais me faire disputer si je n'y vais pas illico presto la congratuler!

    Mais pourquoi la traites-tu de mouton? (Je sais, c'est pour les compter...)

    (Marguerite, s'il te plaît, cherche moi ta photo des pieds qui dépassent!)

    RépondreSupprimer
  8. Elle était frisée comme un mouton, Valentine... (air connu)

    RépondreSupprimer
  9. La grand mère du petit Cha peron22 janvier 2012 à 15:33

    Au secours il y a loup au milieu des agneaux!!!

    RépondreSupprimer
  10. "Parfois ils nous arrivent avec leurs grands chapeaux
    Et leurs manteaux de laine que suivent leurs troupeaux
    Les bergers
    Ils montent du printemps quand s'allongent les jours
    Ou brûlés par l'été descendent vers les bourgs
    Les bergers
    Quand leurs bêtes s'arrêtent pour nous boire de l'eau
    Se mettent à danser à l'ombre d'un pipeau
    Les bergers

    Entre l'en est de vieux entre l'en est de sages
    Qui appellent au puits tous les vieux du village
    Les bergers
    Ceux-là ont des histoires à nous faire telles peurs
    Que pour trois nuits au moins nous rêvons des frayeurs
    Des bergers
    Ils ont les mêmes rides et les mêmes compagnes
    Et les mêmes senteurs que leurs vieilles montagnes
    Les bergers" J Brel

    dans le Lot, on les voyait passer, ca faisait un peu rever, on les imaginaient libre de toute contrainte.

    Ton jardin est grand, pour avoir son propre troupeau de moutons, parcontre pas la peine de passer la tondeuse, la ou passe les moutons, l'herbe ne repousse plus ;o))

    RépondreSupprimer
  11. Une belle petite troupe! Mon amie Veronique a, a ce jour, toujours quelques moutons. Chaque annee elle me dit qu'elle s'en separe et pour mon plus grand bonheur a chaque passage je peux aller causer une derniere fois aux descendants de mon enfance...

    RépondreSupprimer
  12. Avec le froid je viens te dire bonjour ainsi en t'écrivant mes doigts deviennent chaud
    J'espère que tu vas bien Cergie
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer