mardi, décembre 02, 2008

Le vin chaud

Le 30.08.08 à 22H05

Cet âne a surgi de la nuit, juché sur le remorqueur Triton 25 à Conflans Saint Honorine.

Etait ce, avant l'heure, l'âne de Saint Nicolas, patron des enfants dans l'est et le nord de la France ?
Saint Nicolas est aussi le patron des mariniers, et Conflans Sainte Honorine la capitale française de la batellerie.
Je n'ai plus revu l'âne par la suite, mais j'ai appris que les mariniers domicilient leur courrier sur le Bateau Chapelle "Je Sers", basé également à Conflans ; et qu'ils s'appellent fièrement "compagnons".

La Saint Nicolas se fête le 6 décembre ; c'est une fête aussi, non, plus importante que Noël en Alsace et dans les Vosges.
J'ai promis à April de lui donner la recette alsacienne du vin chaud. Je l'ai trouvée dans le livre de Bernard Loiseau "cuisine en famille" chez Albin Michel (1997).


Pour 5 verres :

1 litre de Bourgogne rouge (je prends plutôt du Morgon ou du Bourgueil)
150 gr de sucre en poudre
20 cl d'eau
2 bâtons de cannelle
3 clous de girofle
4 anis étoilés (ou badiane)
Noix de muscade rapée (peu)
Poivre du moulin
2 oranges non traitées
2 citrons non traitées (verts de préférence)
1 verre de kirsch ou autre eau de vie



Préparer 5 à 6 heures à l'avance
  • Verser le vin dans un grand récipient.

  • Ajouter le sucre, l'eau, le kirsch et toutes les épices, donner un tour de moulin à poivre.

  • Laver et brosser les oranges et les citrons.

  • Les couper en belles rondelles (jeter les entames).

  • Laisser reposer le mélange au froid durant cinq à six heures.



Cuire le vin chaud
  • Verser le vin aromatisé dans une casserole et porter à ébullition, puis laisser frémir à feu doux durant 1 min.

  • Filtrer le vin chaud avant de le servir.

  • Décorer les verres ou les tasses avec des rondelles d'oranges ou de citrons.


23 commentaires:

Olivier a dit…

l'abus de vin chaud fait voir des anes sur des bateaux ;o))
On boit beaucoup de vins chauds en ce moment, avec les marches de noel....allez go "elle est des notres.....elle voit des anes comme nous tous...." ;o)

Chipie a dit…

Je ne sais pas pourquoi, mais cet âne me rappelle les animaux "kitch", avec la tête qui dodelinait, que l'on trouvait autrefois sur la plage arrière de certaines voitures...Délicieusement rétro !

Bonne soirée...

Marguerite a dit…

Olvier, je n'ai pu faire qu'une photo, la nuit était trop noir, l'ane trop loin et l'appareil et le flash refusaient de se déclencher. Il y avait des pêcheurs figure toi ! Des sandres dans la Seine !

Chipie, en effet super kitch, beaucoup trop gros pour prendre place sur une plage arrière de voiture, mais tout à fait à l'échelle d'une péniche.

caro a dit…

exactement ce qu'il nous fait pour nous réchauffer merci pour la recette biz

hpy a dit…

Ca ressemble fort au glögg nordique, auquel on ajoute souvent des raisins secs.
Vin, sucre, cannelle, vodka - selon l'humeur de chacun - est une recette simple.

hpy a dit…

Et girofle, bien sûr.

claude a dit…

J'aime le vin chaud mais pas avec tout ça dedans ! Un vin chaud tout simple et moins compliqué à faire. Vite fait, vite bu !!!

Miss_Yves a dit…

Il s'en va vers une fête foraine,vers un marché de Noël .
Symbole du peuple, toujours battu et humilié,l'âne a les yeux tristes, comme celui-ci.

Olivier a dit…

"David Hamilton serait poursuivi pour pédophilie, alors il peut plus faire the same pictures" comme quoi cela prouve que l'on devient de plus en plus c..
Il est attaqué en effet sur plein de forum, mais cela reste le grand maitre de la photographie de charme, moi je suis fan (pas de ces films par contre).

Olivier a dit…

bon on change de blog, moi j'aimerais rencontrer sempé dans Paris, dire qu'ils vont faire un film de son petit nicolas, cela me fout la trouille, ils vont encore nous gacher nos souvenirs et nos reves d'enfant

april a dit…

Oh, merci, Marguerite. That sounds great. I'll copy, print and translate it for me. have a nice evening.

fifi a dit…

1 verre de kirsch ! Et ben, dites donc, on ne lésine pas !
:o)
N'empêche que je vais essayer. Et "un tour de moulin à poivre" ! Je ne savais pas. C'est pour combien de personnes ta recette, Cergie ? Parce que 5 verres, on peut être à deux !
:o)

J'aime les ânes, je ne sais pas pourquoi. L'amour ça ne s'explique pas !

Daniel a dit…

Merci pour la recette, j'aime bien le vin chaud les soirée d'hiver...
J'ai été horrifié par un reportage ou ils confectionnaient un vin chaud en utilisant la vapeur d'une machine à café (ses gens là méritent la corde) . . . mdr. . .
Bisous bonne journée.

Le danseur mondain a dit…

La danse sportive c'est très beau, mais en plus je trouve qu'elle a un œil magnifique pour trouver les bonnes photos, les bonnes pauses.
Il y aura un concours en Avril a Evry, je pense que j'irais faire un tour.

Le danseur de tango a dit…

Comme ta mémoire t'abandonne, je t'aide : c'est guy 'tradesman' ;o))

Marguerite a dit…

Caro, heureusement que nous avons Noël en ligne de mire ; ensuite les journées rallongent.

Hpy, ce qui est simple est ce qui est le meilleur. Cependant je préfèrerais sans doute le glögg fait par toi que celui acheté chez Ikea (idem pour la sangria)

Claude, c'est pas long à faire, c'est comme le bourguignon ; ce qui donne bon goût c'est le temps de repos ou le temps de cuisson.
(Pas trop faire macérer tout de même sinon c'est acre)

Miss Yves, l'âne sait y faire cependant, j'en ai vu un rouler dans le fossé pour essayer de désarçonner mon fils de quatre ans (sans y arriver). As tu aimé la Modestine du "Voyage avec un âne dans les Cévennes" de Stevenson ?

Olivier, Hamilton a photographié à une époque, on l'a beaucoup critiqué au moment des méfaits de Marc Dutroux. Quant à Sempé... Le film sera une autre oeuvre. Vois "Ayatnt en emporte le vent"

April, tu n'auras pas de mal à trouver les épices ! Passe un joyeux Noël.

Fifi, quand on aime, on ne compte pas.
:)
J'adore ta remarque, tu connais l'amour toi, ma Fifi. Cependant s'il est aveugle, ou ne s'explique pas, l'amour n'est pas si idiot : on aime soient les êtres qui vous ressemblent soient ceux qui sont totalement différents. > Vois qui j'aime, tu verras qui je suis.

Daniel, on voit de drôles de choses. Ils doivent trouver ça bon ? Tu sais mon voisin chinois ne boit de l'eau que chaude

Danseur mondain, j'espère que tu as une bonne cavalière et beaucoup d'heures d'entraînement derrière toi

Danseur de tango, j'ai la chique coupée, je ne sais plus quoi dire sinon zankyou mec

Olivier a dit…

alors p'tit loup, tu as réussis a sortir des embouteillages....putain, dire qu'il neige, que je suis enfermé dans mon bureau et que j'ai pas mon APN sur moi....moi qui rêve de prendre Evry sous la neige en photo......a+

Squirrel a dit…

adorable, and then the carrot on the stick is the icing on the cake of this one!

Lyrically speaking a dit…

Wow, love your blog, filled with colors and thoughts, had to stop by to feel the energy...a bientot

fifi a dit…

Pour reprendre la proximité de l'âne et de l'ange dont tu as parlé: (seul le "g" les sépare), j'ai retrouvé un texte de Bobin dans "Le Très-Bas", je ne peux m'empêcher de te le recopier.
:-)

"De cette histoire, on peut conclure deux choses. La première est que les ânes voient les anges, et cela ne devrait guère nous surprendre. Il suffit de voir ces bêtes peu glorieuses, leurs yeux délavés de fatigue et leurs oreilles surtout, leurs pauvres oreilles fanées, à demi cassées, souvent rongées par une plaie mal cicatrisée, oui il suffit de voir ces sacs d'os et de poils pour comprendre que tant de disgrâce ne peut qu'attirer la grâce surabondante des anges, aussi nécessairement que l'aimant attire la limaille..."

Que l'ange et l'âne nous aide donc à trouver le chemin dans un quotidien parfois bousculé et compliqué. :-)

Joyeuses Fêtes Cergie !!!
Je t'embrasse

caro a dit…

je passai te souhaiter un joyeux noël bisous

caro a dit…

bon réveillon et bonne année 2009 que tous tes souhaits se réalises bisous

Marguerite a dit…

Olivier, Fifi, Caro, et tous mes visiteurs que j'ai délaissés en ne publiant pas depuis si longtemps ! Merci de votre présence et désolée d'avoir manqué à l'appel, je vais tâcher de faire mieux cette année !

A Noël, j'ai côtoyé une ânesse et son ânon qui ont comme tâche de transporter un ange ; un petit garçon qui a treize ans et qui grandit si lentement qu'il ne peut parler ni marcher, qui ne saura sans doute jamais mais qui comprend tout.

Squirrel, usually a carrot is used to do the donkey walk forwards. In French we say "carrot" for something which helps us to make progress

Lyrically speaking, thank you for passing by ! I'm glad you wrote a comment and enjoyed my blog