vendredi, mars 07, 2008

Peaux d'arbres *** Tree skins

Le 04.03.08 à 13H00

C’est tout d’abord leur peau qui m’a attirée. L’un s'élève dans le parc Monceau, certainement un hêtre. Il m’a fait penser à un pachyderme.
L’autre est un faux noyer du Caucase (Pterocarya Fraxinifolia. Planté en 1891). Il a des écailles de saurien et j'ai cru que c'était un acacia. Il pousse dans un bac surélevé et est corseté de fer depuis les travaux d’excavation du musée des Arts et Métiers.

The first tree has an elephant skin, the second one looks like a crocodile.
They are both growing in Paris...


Le 04.03.08 à 16H10



Le 06.02.08 à 13H40

Il me faut tout de même mettre des photos du jardin. Celle-ci ne sont pas récentes.
L'hiver profite au bambou doré qui pousse dans le parterre d'herbes (lavandes, tisons de Satan, yucca, millepertuis etc...) devant la maison.
Ce bambou et ces jonquilles venues des Vosges occupent une place particulière dans mon coeur.

Le 07.02.08 à 12H30

I took those pictures a long while ago in my garden. I like particularly this golden bamboo and the wild daffodil coming from the Vosges and my family’s garden in Eastern France.

7 commentaires:

claude a dit…

Un arbre libre à la peau d'éléphant et un autre prisonnier d'un fer à qui on casse les noix...
On a un point commun, j'ai des jonquilles et des cannes aussi dans mon jardin.

le jardin de caro a dit…

j'adore les jonquilles aussi et il y a tellement de varietées plus belles les unes que les autres
caro

ps : puis je mettre l'adresse de ton blog sue le mien ?

Daniel a dit…

Dans 12 jours le printemps,…
Impressionnent ce hêtre !!!!
Quel péché a commis le second pour être ainsi mis au pilori….
Pour les jonquilles, Hugues AUFRAY en parle ci bien…
______________________________
« J'ai connu Emilie aux premières jonquilles
elle était si jolie des jonquilles aux derniers lilas.
Dans la ferme endormie, chaque fois que j'allais la voir,
son père avec un fusil m'attendait derrière l'abreuvoir.
Il me chassa aux dernières jonquilles -
me fusilla des jonquilles aux derniers lilas
------
--------
------
Je vais, je vas aux premières jonquilles
du pré au bois des jonquilles aux derniers lilas.
La la lalala la la la.
Hugues AUFRAY »
_________________________

Bisous bonne journée.

hpy a dit…

La première photo me rappelle les années hippie avec sa patte d'éléphant.

Squirrel a dit…

Oh! the big strong tree--has seen so many things!

the daffodils are lovely--I can smell the perfumed air.

Maxime a dit…

J'aime beaucoup les hêtres; je trouve qu'ils ont un côté plus "humain" que les autres arbres, et il n'y a rien de plus beau qu'une hêtraie au sol envahi par la mousse.
Le noyer, par contre, me semble très étrange, presque suspect, car très différent de ceux de mon jardin. Il a l'aspect d'un acacia.

Sinon, chez moi, pareil, jonquilles et narcisses sont fleuris,de même que les buissons de forsythias et de pommiers du japon. Et contre le mur sud de la maison, la glycine a déplié ses premières fleurs. Le printemps, vite.

Thérèse a dit…

Un pachyderme, oui un pachyderme. L’autre, le faux noyer n’a malheureusement pas échappé aux entraves d’un bien triste bracelet de cheville, on peut se demander son emplacement à ce jour.
Nous sommes en mars, 6 ans. Des jonquilles le 7 février.
L’un des auteurs du livre que tu me recommandes habite à 20km de Toulouse ! Une connivence de plus. Merci pour la référence.