lundi, juin 05, 2006

Les promesses du potager



Désolée, j'ai mangé la première fraise. Elle n'était pas présentable: elle avait déjà été goûtée par un animal rampant.
Patrick a enlevé les cloches et paillé ses petites chéries.
(Paillis sensé être esthétique de fibres de bois !)
The first strawberry I ate it. It was a bit nibbled by a crawling animal.
Tomatoes are sturdy enough now, but I don't find the wood colored protection very pretty...

2 commentaires:

  1. Ah si j'étais un colimaçon....je les goûterais toutes!!!

    RépondreSupprimer
  2. Chattemitte, avec des si on mettrait Paris en bouteille.

    RépondreSupprimer