dimanche, avril 16, 2006

Les lauriers



Fleurs de Laurier-Tin.

En descendant à Montpellier rendre visite à notre jeune fils Pierre, nous avons remarqué le long des routes de véritables bosquets blancs de lauriers-tin. Il est vrai que cette plante à croissance lente se ressème facilement. N'étant jamais descendus précisemment juste avant Pâques dans le sud, nous n'avions pas remarqué cette prolifération. Il faut avoir été en été du coté de Grenoble pour voir l'invasion des buddléias violets et du coté de Strasbourg pour les verges d'or jaunes. Sinon, or floraison l'oeil n'est pas attiré et l'attention non plus.
Laurier-tin donc, laurier-sauce aussi et laurier-cerise.
Dans le parc du château du Charlottenburg de Berlin, les lauriers-sauce sont traités en plantes d'orangerie!
Et il me semble en avoir vus en couronne sur la tête des athlètes aux jeux d'Athène en 2004.

Et bien moi, je suis tentée de me tresser des lauriers.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire