vendredi, mars 17, 2006

Le potager (en mars)



Mon futur potager a été le gros chantier de cet hiver. Il a fallu supprimer la partie engazonnée. Les grands froids (-10° celsius) du mois de janvier m'ont bien aidée en émiettant les mottes que j'avais bêchées. Il me restait à guetter les moments propices (terre pas trop gelée, bien ressuyée) pour courir enlever le gazon avec ses racines. Un travail assez titanesque, mais je touche le but. Il est difficile à une jardinière solitaire de créer plus d'un nouveau parterre par an. Surtout quand on veut le faire bien. Il reste à améliorer la terre avec des apports de terreau (je réserve le compost pour les plantations anciennes comme le parterre d'hostas ou les rosiers) et l'installation de bordure. Mais là, je pense pouvoir avoir une aide précieuse en la personne de mon cher mari.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire