mercredi, mai 17, 2006

Le syringa



Ce syringa est le même que ceux qu'on trouve à Giverny, le fief de Monnet.
C'est une merveille pour l'odorat ( un lilas des plus envoutant) et il reste d'une taille très raisonnable. Idéal pour petit jardin. Le macrorhyzome rose lui sert d'écrin. Pouquoi Patrick ne supporte-t-il pas le coté exhubérent de ce dernier ? J'aime assez la pergola, elle me fait penser au livre de Delerm: "le portail". Une transition dans le jardin.
The lilac "syringameyeri" is the same than those in the Monnet's garden at Giverny. (Monnet the famous painter of nympheas, and more, in giverny, there's an American Museum).
The lilac smells very good and it will remain a small tree.
The pink flowers are geranium macrorhyzome. My husband does not love it, I don't know why. Perhaps because it's rather invasive.
The pergola is a good transition in the garden.

4 commentaires:

chamamy a dit…

J'aime quand c'est foisonnant,cette profusion généreuse qui éclate au printemps:un joyeux désordre!

Chattemitte a dit…

Il est difficile de s'occuper à deux d'un jardin à moins de scinder son espace!
Je suis maîtresse incontestée sur mon territoire,j'en assume les critiques et les...compliments!!!

Tim Rice a dit…

Those are very pretty pictures.

Cergie a dit…

Chamamy, le printemps est ma saison préférée, quoique j'aime bien l'été aussi.
Et puis l'automne. Et l'hiver, c'est bien aussi. Décidemment qd même c'est vraiment le printemps que je préfère.

Chattemite, je te vois bien sortir tes griffes ! Tu as un mari très diplomate.

Tim, it seems to me that we are together at the same hour in this blog ! I'll soon go to bed and you've not have your dinner !