mardi, mars 21, 2006

La pluie, la récupération de l'eau

Après un merveilleux week-end ensoleillé que nous avons mis à profit dans le jardin, je dois ronger mon frein depuis hier lundi pour cause de pluie fine mais persistante. Aulourd'hui s'annonce encore plus humide. soyons philosophe. Pas de soleil, mais aussi pas d'eau, pas de vie.Voici une illustration du provisoire qui dure. Une fuite dans la gouttière a dans un premier temps insidieusement amené le dépérissement puis la perte d'un bel éléagnus doré qui prospérait à proximité. Pour éviter cet inconvénient et le transformer en manne du ciel, j'ai installé une poubelle sous la fuite. Le problème est qu'en cas de pluie persistante la vigilance s'impose. La poubelle débordait ce matin, l'engorgement du sol se profilait! Il m'a fallu transvaser dans moult récipients. Le spectacle n'est guère esthétique et la manoeuvre fastidieuse. Ceci dure depuis deux ans. Mais promis, un récupérateur d'eau va être installé sur chacune des deux descentes d'eau pluviale et la fuite colmatée. Un beau jardin est aussi un jardin imparfait et en constante amélioration.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire